AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Femmes et motardes, nanas d'exception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boyington
Apprenti Pilote
Apprenti Pilote
avatar

Masculin Nombre de messages : 2108
Age : 62
Localisation : Sud Manche
Moto : CBF1000FA + Suz 125 TSB
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Femmes et motardes, nanas d'exception    Lun 28 Jan - 21:38

Les motardes chap. 1
.. 1972:
J'ai 17 ans, pas trop de boutons sur le visage, une mob, et je rêve d'une bécane tout terrain (snif!)(Je rêve aussi des filles, soit dit au passage...). Je trouve alors cet article dans ma revue moto du moment: Christiane Kibler, 16 ans, fille d'un motociste de Mulhouse, est bien partie pour devenir championne de trial. Je tombe en admiration, respect!





Qu'est-elle devenue par la suite? J'avoue hélas l'ignorer., mais ça m'intéresserait de connaître son parcours.
Peut-être la même année, cet autre article me réjouit à nouveau. Deux filles d'une vingtaine d'année chacune sont entrées dans le "Circus" des courses motos. Elles n'ont rien de garçons manqués, et leurs démarche et point de vue vis-à-vis de la moto me font chaud au coeur. Tant que l'article découpé figurera longtemps scotché sur mon armoire de chambre de jeune homme, lol...





J'ai toujours souhaité au fond de moi que la gente féminine s'intéresse plus, voire se passionne pour la bécane (Ma chérie n'a jamais voulu passer le permis A, ça me reste dans la gorge), et aujourd'hui les choses avancent bien (il suffit d'observer sur les forums motards français, dont le NMT, le nombre croissant d'adeptes féminines pour s'en convaincre)
C'est l'hiver, il fait souvent froid, je vous invite à faire un tour au soleil pour changer.
Toujours en 1972:
Fort-de-France, Martinique (Pas de moustiques tueurs à l'époque, comme il y a peu, décidément tout change!). Un moto-club vient de se créer. Le réseau routier de l'île est proche de celui de la Corse (L'île fait 80km de long sur 40 de large), avec en plus des dos d'âne et nids-de-poule (ils sont très nature :-)...).
Entre 11 heures et 16 heures, l'asphalte est à moitié fondu par le soleil!!!!! (En Martinique cela équivaut à nos routes mouillées par la pluie, côté glisse)
Le récent moto-club n'en a que le nom: c'est plus un rassemblement de motards. On roule sur les belles japonaises de l'époque, dont la superbe CB750 Four Honda (Elle me fait vraiment trop baver celle-là!) On en compte une quinzaine sur l'île en ce mois de septembre 1972.
Le casque n'est pas de rigueur, ni l'équipement, il fait si chaud! Et surtout, les femmes ne sont pas les dernières à enfourcher et mener ces sublimes engins.



Les motardes chap.2
Changement de registre. Récemment, dans un troc près de mon village du Pas-de-Calais, je trouve ce livre d’Anne-France Dautheville, « Une demoiselle sur une moto ». On me le vend 50 cents! Je ne suis pas volé Wink



Le titre un peu accrocheur et ringard me laissait sceptique au début, mais bon, vu le prix demandé, et quand même les photos de couvertures, je me dis que c'est peut-être pas mal finalement…
Et j’ai trouvé là, en fait, un petit bijou, sans prétention, sorte de carnet d’aventure de la demoiselle en question, qui se lit « comme du beurre », très vite et avec grand intérêt, pour ma part en tout cas.
L’histoire en résumé :
En 1972, Anne-France Dautheville largue son job de publiciste (alors désagréablement draguée par son con de patron notamment), et abandonne pour un temps son appart. parisien et ses deux chats, histoire de faire un peu le vide, en se lançant dans l’aventure du Raid Orion. Il est question de rejoindre à moto Paris à Ispahan, en Iran. A priori, pas de course à l’argent, seulement une histoire de défi personnel pour chacun(e). A.-France se lance sur une grosse Moto-Guzzi 750 (V7 ?), qui pèse quasiment 6 fois son poids, chargée, avec les pleins ! (300 kg) Elle nous relate dans le livre son trajet, parfois en solitaire, parfois accompagnée de motard(e)s, et nous fait découvrir des aspects insolites de ces pays et populations « sauvages » de l’époque (et aujourd’hui ?), que sont alors la Turquie, l’Iran, l’Afghanistan, le Pakistan… (*Elle poursuit avec quelques compagnons après l’Iran jusqu’au Pakistan)
Tout cela est narré avec humour, même si pourtant son trajet est parsemé de gamelles, dont elle ne peut se tirer seule (relevage de la bécane), et de multiples dangers qui lui font parfois frôler la mort. La belle a du cran, et va imperturbablement jusqu’au bout de son aventure cependant.

J’ai tant aimé ce bouquin que j’ai voulu en savoir plus. Un « coup de Gogol » m’a appris qu’A.-France est par la suite devenue journaliste et écrivain. Elle est d’abord rédactrice-conceptrice en agence (j’ignore de quoi), puis elle va parcourir 4 des 5 continents en solitaire et en moto, avant de se lancer vraiment dans l’écriture. Elle a aussi travaillé pour les magazines « Grands Reportages », « Géo », « Cosmopolitan », « Biba ». Elle a enfin tenu les rubriques « Jardinage » et « Animaux » dans « Version Femme ».
J’ai cherché parmi ses bouquins ceux relatifs à ses voyages en moto, et suis tombé sur deux titres :

« Et j’ai suivi le vent »
Commentaire de blog que l’on trouve sans doute au dos du livre :
« Et j'ai suivi le vent » - Anne-France Dautheville
Flammarion - 1975 "J'étais partie pour l'Alaska, et puis voila, j'ai fait le tour du monde"....en Kawasaki GA5 125 !
( "Vexée des rumeurs jalouses selon lesquelles elle aurait fait le raid Orion en... camion, elle décide de mettre fin aux ragots et effectue le tour du monde en 125 kawasaki".)

- Trouvé aussi sur Amazon, en note de lecteur :
« Ouvrage légendaire que l'on prête, et qu'on ne récupère pas toujours. Sa diffusion n'en n'est que meilleure ! Une référence pour ceux et celles qui veulent goûter le vrai sens du motocyclisme. »

« La piste de l’or »
-Autre commentaire de blog :
"La belle Anne-France ne désarme pas ! En 1982, elle remet le couvert pour une troisième aventure motocycliste, cette fois-ci sur le continent Latino-Américain, et avec une Honda 250 XLS.
Apparemment une bonne machine aux suspensions plusieurs fois encensées...
Mais le talent d'Anne-France c'est évidemment le regard qu'elle porte sur le monde. Emue, touchée, séduite, elle apprécie l'authenticité des êtres...
... et se révolte aussi contre les coutumes stupides et la résignation séculaire. Contre les états profiteurs, les exploitateurs de toutes sortes, les corrompus...
Et contre les voleurs d'appareils photos !
Bref, il y a la-dedans de la grâce, des coups de gueule, et aussi beaucoup d'humour parce que c'est une sacrée marrante !"

… Autant vous dire que j’ai voulu aussi acheter ces deux bouquins, s’ils existaient encore. Chance, « La piste de l’or » trouvé sur Amazon à 5 €, aussitôt commandé. Par contre, un seul exemplaire de « Et j’ai suivi le vent », à 45 €! Pour celui-là je décidais d'attendre de le trouver... par hasard (je suis coutumier des vide-greniers, et trouve assez souvent de petites choses sympas pour pas bien cher.)
Les deux couvertures ci-dessous:



Je lis donc « La piste de l'or », et ça m'interpelle à bien des égards, car nous rentrions juste d'un treck de deux semaines avec sac à dos au Pérou, avec ma chérie et un petit groupe de français (les alentours de Cuzco, et les sommets environnants, avec aussi la visite au passage de Machu Picchu et du lac Titicaca... )
Voyons certaines photos du livre faites par notre aventurière:













Le temps passe pour tout le monde, et un jour on se rend compte qu'on a vieilli, snif! La fringante demoiselle est elle-aussi devenue une charmante vieille dame. Ceci ne l'empêche pas de s'investir pour les autres, de lutter contre les inepties. Face aux aberrations de la culture industrielle, Anne-France donne des pistes dans un livre, sorti il y a peu, "L'intelligence du jardinier", livre qui a remporté un prix. Jetez donc un oeil par ici:
http://www.letelegramme.com/local/cotes-d-armor/saint-brieuc/couronne/yffiniac/prix-armorice-les-saines-coleres-d-anne-france-dautheville-30-09-2010-1066485.php
Ce livre, je le lirai aussi certainement un jour. Il était tard pour découvrir cette « écrivaine » (ça existe?), mais comme toujours, mieux vaut tard...

Et puis voilà, chose faite:



Ci-dessus, la couv. recto verso du dernier qui me manquait. J'ai fini par le dénicher à un prix modeste sur le Net, et je l'ai lu dans la foulée. Franchement, j'ai beaucoup d'admiration et d'estime pour cette dame. Elle repart donc l'année suivant le raid Orion, en 73 si je ne fais pas erreur, et sur une 125 Kawa routière, équipée pneus et guidon trail, pour se faire son "p'tit tour du monde". Certaines méchantes langues prétendaient sans savoir, qu'elle avait fait le raid précédent à l'arrière d'un camion, plutôt que sur sa grosse Guzzi... Il n'en fallait pas plus pour la motiver à reprendre le guidon, et en 125, au final, c'est presque plus un exploit. (A l'époque on serrait souvent et perçait un piston vers 15000 km, ce qui m'est dailleurs arrivé avec ma Suz TSA.)
Arrivée au Canada, et l'aventure reprend, avec dès le début des tracas avec sa bécane... A nouveau des rencontres, toutes plus originales les unes que les autres. Après le Canada, l'Alaska, puis l'envol pour le Japon, l'Inde, le Pakistan, l'Afghanistan, l'Iran, la Turquie (retour sur ses pas de l'année précédente.) Des aventures quotidiennes insolites, des risques aussi souvent et à nouveau cette année-là. Une bécane qui la laisse tomber plusieurs fois, mais qui "renait toujours de ses cendres"...
Je ne peux pas vous raconter tout encore une fois, le mieux serait que vous le lisiez, si vous pouvez vous le procurer un jour, comme les deux autres.
Je vous mets encore quelques-unes de ses photos commentées pour vous mettre l'eau à la bouche...









Au final, une dame que j'aimerais beaucoup rencontrer aujourd'hui, pour discuter de tout ça avec elle, et lui dire que je regrette bien de ne pas l'avoir connue auparavant, au travers de ses trois livres-carnets de route qui m'ont enchanté. Une remarque quand même, le premier bouquin est celui qui m'a le plus "charmé".

Les motardes chap. 3
Après ce petit tour dans les seventies et eighties, retour dans le futur un moment, soit notre présent, pour rendre hommage à l'une de nos pilotes de moto tout-terrain émérite, j'ai nommé Ludivine Puy





Je sais que d'autres motardes dans notre pays, et ailleurs, se distinguent par leur talent sur deux roues, dans x disciplines. Hélas il est fait bien peu de bruit dans les médias, voire pas du tout, autour d'elles et c'est un grand dommage.
Soyons donc satisfaits de trouver de plus en plus de motardes, roulant dans les clubs et associations, rassemblement de motards, pour nous gratifier de leur charmante compagnie, au guidon de leurs belles machines. Au final vous l'avez compris, j'aime les filles à moto. Et vous? mrgreeen

Revenir en haut Aller en bas
ded31
Commence à envoyer
Commence à envoyer
avatar

Masculin Nombre de messages : 214
Age : 66
Localisation : Ramonville st Agne
Moto : Royal Enfield Bullet 612 - Kawa 650w - CB 500 four
Date d'inscription : 29/03/2013

MessageSujet: Re: Femmes et motardes, nanas d'exception    Dim 7 Avr - 9:23

Je me permet de signaler aussi Karine malgrand que je connais un peu.

Une bien grande aventure et un beau livre qu'elle en a tiré.



Et un petit lien sur la vidéo superbe qui essplique tout !
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Y823x46o06k

Karine dédicace souvent sur les salons motos !


Smile

Revenir en haut Aller en bas
http://ded31-royal-blog.blogspot.fr/
ded31
Commence à envoyer
Commence à envoyer
avatar

Masculin Nombre de messages : 214
Age : 66
Localisation : Ramonville st Agne
Moto : Royal Enfield Bullet 612 - Kawa 650w - CB 500 four
Date d'inscription : 29/03/2013

MessageSujet: Re: Femmes et motardes, nanas d'exception    Dim 7 Avr - 9:31

Tiens, et si ça vous intéresse et que vous êtes sages, un jour je vous raconterais l'histoire de Miss Winifred.



Ou celle de Dane Rowe.

study
Revenir en haut Aller en bas
http://ded31-royal-blog.blogspot.fr/
Boyington
Apprenti Pilote
Apprenti Pilote
avatar

Masculin Nombre de messages : 2108
Age : 62
Localisation : Sud Manche
Moto : CBF1000FA + Suz 125 TSB
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: Femmes et motardes, nanas d'exception    Dim 7 Avr - 20:07

ded31 a écrit:
Je me permet de signaler aussi Karine malgrand que je connais un peu.

Une bien grande aventure et un beau livre qu'elle en a tiré.

Karine dédicace souvent sur les salons motos ! Smile

Un achat que j'ai programmé pour bientôt... J'en avais vu la pub dans Moto-mag il me semble.
(Hier c'était le salon de... Ploufragan, hum, à côté de Saint-Brieuc. J'y étais, mais pas vu la belle... Pas tout vu non plus, c'était un peu loin et on s'est trop caillé sur la route.)

ded31 a écrit:
Tiens, et si ça vous intéresse et que vous êtes sages, un jour je vous raconterais l'histoire de Miss Winifred.



Ou celle de Dane Rowe.

study

Ah oui, moi j'en redemande. Merci d'avance. Par contre, mon hommage aux motardes n'a pas semblé intéresser grand monde du NMT, même pas les dames... Je crois que j'avais trop mis de lecture encore une fois scratch

J'ai aperçu ton blog ded. Ca me chatouille. Dès que j'ai un peu plus de temps je vais aller y traîner mes bottes. Ca a l'air plus que sympa Smile
Revenir en haut Aller en bas
ded31
Commence à envoyer
Commence à envoyer
avatar

Masculin Nombre de messages : 214
Age : 66
Localisation : Ramonville st Agne
Moto : Royal Enfield Bullet 612 - Kawa 650w - CB 500 four
Date d'inscription : 29/03/2013

MessageSujet: Re: Femmes et motardes, nanas d'exception    Lun 8 Avr - 17:06

Bon, alors voila l'histoire de Miss Winifred.
C'est mon pote Nelska de la Royal association qui àa réalisé cet article en 2007.
Merci à lui.

---------- oOo ----------


Hommage à Miss Winifred Wells

"Just for the heck of it !"

samedi 24 novembre 2007, par Nelska

Je vous présente Miss Winifred WELLS, une jeune australienne qui, du 26 décembre 1950 au 16 janvier 1951, a réalisé sur 21 jours un voyage de 5500 miles (8850 km) en effectuant le trajet Perth-Sydney et retour soit une moyenne de plus de 300 miles (482 km) par jour (en comptant les 3 jours de repos) au guidon d’une 350 Bullet G2 !






Miss Wells sur sa 350 cc Bullet flambant neuve fournie par le concessionnaire de Perth, M. Carlyle, juste avant son départ.

Cette performance fut médiatisée et a permis à l’importateur de l’époque de faire valoir les qualités d’endurance, de confort et de fiabilité de la machine, d’autant plus que le trajet comportait 1730 miles (2784 km) de désert et de pistes permettant ainsi de tester le tout nouveau bras oscillant à l’arrière, la grande innovation technologique du moment.



Pour les curieux et anglophones, je vous laisse découvrir l’article que j’ai trouvé dans un vieux "Motor Cycling" de février 1951 (cliquez sur les vignettes en bas de page). On peut y lire que ce voyage a été physiquement très éprouvant (froid, pluie, fatigue, état des routes, nuits dans le Bush etc.) et que la vaillante Bullet s’est révélée très fiable et performante durant le trajet.

Voici l’affiche réalisée à cette occasion.



A son retour, Winifred a été plébiscitée pour son exploit !





Accueil chaleureux par M. le Maire de Perth et remise d’un collier de fleurs par la mère de Winifred très fière de l’exploit de sa fille ...



La brave Bullet fut ensuite exposée dans la vitrine de M. Carlyle, le concessionnaire de Perth... Bon coup de pub non ?



Pour marquer cette belle performance, une coupe lui a été remise.



et le lendemain, 17 janvier 1951, à la une du "Western Australia" de Perth :



Respects à Miss Winifred, une jolie jeune femme qui n’avait pas froid aux yeux ! Cette belle performance méritait bien un petit hommage de la part des Bulletistes français !

Miss Wells est âgée de 80 ans et coule actuellement des jours heureux dans une ville de l’état de Victoria en Australie...

Remerciements : Un grand merci à Melissa Kelly et Nicole Piontek, charmantes archivistes de la State Library of Western Australia de Perth que n’ont pas ménagé leurs efforts pour exhumer de leurs archives ces photos et l’article du Western Australia du 17 janvier 1951. Merci pour leur gentillesse et leur disponibilité. Merci également à Dennis Seager du REOC anglais pour la photo de la coupe et pour son aide précieuse au cours de ces recherches.



Nelska - 23 novembre 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://ded31-royal-blog.blogspot.fr/
Boyington
Apprenti Pilote
Apprenti Pilote
avatar

Masculin Nombre de messages : 2108
Age : 62
Localisation : Sud Manche
Moto : CBF1000FA + Suz 125 TSB
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: Femmes et motardes, nanas d'exception    Lun 8 Avr - 17:32

8850 km en 21 jours, fatch! Pas froid aux yeux la gamine, ni sensible des fesses!... mrgreeen Bon alors, les bullets ne tombaient pas en panne à l'époque?!
En tout cas chapeau à nouveau! C'est bien de voir que les demoiselles continuent ce type d'exploits de nos jours, même si les montures ont considérablement évolué.
Merci pour le reportage de ton pote, intéressant.

Revenir en haut Aller en bas
ded31
Commence à envoyer
Commence à envoyer
avatar

Masculin Nombre de messages : 214
Age : 66
Localisation : Ramonville st Agne
Moto : Royal Enfield Bullet 612 - Kawa 650w - CB 500 four
Date d'inscription : 29/03/2013

MessageSujet: Re: Femmes et motardes, nanas d'exception    Lun 8 Avr - 21:30

Faut aussi prendre en considération que les conditions n'étaient pas du tout les mêmes.
Peu de stations services, routes en état moyenâgeux, équipement rudimentaire, mécaniques fragiles....
Les RE sont délicates (comme les machines de l'époque) mais sont facilement réparables.
C'est bien ce qui avait poussé les Indiens à choisir cette marque.
Mon pote Nelska à la même machine (Anglaise) que cette Miss Winifred.
Une Bullet 350 de 1952.



Smile

Revenir en haut Aller en bas
http://ded31-royal-blog.blogspot.fr/
Boyington
Apprenti Pilote
Apprenti Pilote
avatar

Masculin Nombre de messages : 2108
Age : 62
Localisation : Sud Manche
Moto : CBF1000FA + Suz 125 TSB
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: Femmes et motardes, nanas d'exception    Ven 12 Avr - 17:37

Superbe machine!
Revenir en haut Aller en bas
Boyington
Apprenti Pilote
Apprenti Pilote
avatar

Masculin Nombre de messages : 2108
Age : 62
Localisation : Sud Manche
Moto : CBF1000FA + Suz 125 TSB
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: Femmes et motardes, nanas d'exception    Sam 10 Jan - 10:29

J'ai pris mon temps, mais ça y est enfin, j'ai commandé le livre de Karine Malgrand pour Noël Smile La dame, gentille, a accepté de me le dédicacer à ma demande dans mon mail. Je l'ai lu, et... je lui tire mon chapeau. Karine, à 23 ans à l'époque, n'a pas froid aux yeux en réalisant ce périple, non sans danger. Je pense notamment à une ville d'Iran qu'elle visite, se faisant arrêter au moins quatre fois (si j'ai bonne mémoire) et emmener dans des postes de police, dans la même journée... Sans parler des multiples gamelles et galères rencontrées tout au long du retour d'Inde vers Paris.
Merci ded pour ta piqure de rappel qui m'a fait commander ce beau témoignage d'expérience humaine. *Faudrait-il encore raisonnablement la tenter aujourd'hui, au vu de ce que devient le monde, à une époque où l'on peut mourir pour des crobards?...
Revenir en haut Aller en bas
ded31
Commence à envoyer
Commence à envoyer
avatar

Masculin Nombre de messages : 214
Age : 66
Localisation : Ramonville st Agne
Moto : Royal Enfield Bullet 612 - Kawa 650w - CB 500 four
Date d'inscription : 29/03/2013

MessageSujet: Re: Femmes et motardes, nanas d'exception    Mar 13 Jan - 18:16

Super, je suis bien content que ce livre te plaise et que tu aies pris autant de plaisir que moi à le lire.
Je connais bien Karine que j'ai rencontré plusieurs fois. C'est une super fille qui n'a pas froid aux yeux effectivement.
Elle est également bonne photographe ce qui ne gâche rien.

Jean profite ....
Pour souhaiter à toi, et à tous une super année 2015.

Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://ded31-royal-blog.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Femmes et motardes, nanas d'exception    

Revenir en haut Aller en bas
 
Femmes et motardes, nanas d'exception
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er congrès international des femmes motardes
» les motardes sont des motards comme les autres
» 14ème festival Femmes Funk 2010
» accéssoire indispensable pour ne pas perdre nos femmes
» [Renault]Série Spéciale Mégane CC Exception

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Normandie Moto Team :: Discussions :: On parle de tout, de rien :: Les histoires motardes de L'illustre Pépé Boyington-
Sauter vers: